Les langues quechuas sont parlées dans une large zone géographique discontinue dans l’ouest de l’Amérique du Sud, du sud-ouest de la Colombie jusqu’au nord de l’Argentine[13]. Depuis une vingtaine d’années au Pérou, la réforme d’Education Interculturelle Bilingue (EIB) tente d’intégrer les langues natives dans les salles de classe, en plus de l’espagnol. Une controverse orthographique oppose les partisans de l'écriture du quechua avec trois voyelles (trivocalistes) à ceux qui préfèrent employer les cinq voyelles de l'espagnol (pentavocalistes). Longtemps en effet, l’école a été instrumentalisée pour imposer l’espagnol comme langue dominante, et pour reproduire l’autorité des élites citadines et lettrées. Que parle-t-on au Pérou ? Sa variante équatorienne est appelée kichwa, ou quichua. Par exemple, le mot ballon afin d’être créer, ils ont unie les paroles «cuir» et «sphérique». J.-C., la langue se serait propagée dans un premier temps via les échanges commerciaux entre les Chinchas et les peuples voisins, notamment à Cajamarca et jusqu'en Équateur[10], sans nécessairement s'y imposer comme langue vernaculaire. Au niveau culturel, le Pérou présente une grande diversité linguistique. Llapa runan kay pachapi paqarin qispisqa, libre flisqa, allin kawsaypi, chaninchasqa kawsaypi kananpaq, yuyayniyuq, yachayniyuq runa kasqanman hina. Quechua: quelques mots et phrases à connaître. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Texte écrit par un journaliste. La prononciation n est pas evidente. Il se subdivise en de nombreuses variétés. Langues au Pérou. C’est la langue des institutions publiques, des échanges commerciaux, et celle qui est communément la plus acceptée dans tout le pays. Il est regrettable que le peuple quechua ne dispose pas de … Langue parlée L’espagnol, donc, mais également les langues de chacun des deux groupes indiens distincts, le quechua et l’aymara. Les quatre langues autochtones des Andes qui s'utilisent encore couramment et qui ont été dotées d'alphabets sont le quechua, l'aymara, le jaqaru et le kawki. Histoire de la langue quechua Quechua dans l’ancien Pérou. Ils parlent le quechua dans la plupart des régions et l'aymara près du lac Titicaca. Le verbe, situé en fin de phrase, comporte obligatoirement une base et au moins un suffixe (contrairement à la base nominale qui peut apparaître seule) : il est constitué de marques de temps, d'aspects, de transitions, de post-verbes et de marques de la personne. quand Inca Ils se sont installés dans la région de Cuzco, a été adopté cette langue, bien qu'ils parlent la Puquina. Le mot quechua possède d’ailleurs deux significations, puisqu’il désigne aussi bien le nom d’une population du Pérou (remontant à l’époque précolombienne installée à plus de 2000 m d’altitude au- dessus du niveau de la mer, une ethnie qui peuple ces zones reculées de la cordillère des Andes), mais aussi la langue de l’ancien Empire inca appelée runa simi. Les langues autochtones, dont le quechua (13,2 %) et l’aymara (1,8 %), viennent en deuxième et troisième position. Viens et vis des expériences inoubliables que tu ne vivras nulle part ailleurs ! Pour mener à terme cette initiative aussi ambitieuse soit-elle, il a dû créer de mots que la langue quechua n’avait pas. Quelle langue parle t-on au Pérou ? Il est bordé par l’Équateur, la Colombie, le Brésil, la Bolivie et le Chili.Il est le 3 e plus grand pays du sous-continent. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Quelle langue parle t-on au Pérou ? Elles sont reconnues officielles là où elles sont parlées en majorité. Avant le développement de l'empire inca, le quechua était la langue des Chinchas qui vivaient dans la région côtière autour de l'actuelle ville de Lima et qui comprend notamment le temple de Pachacamac. Même des langues autrefois prestigieuses ayant eu le statut de lingua franca dans l’Empire inca, comme le Pukina jadis dominant dans tout le bassin du lac Titicaca, ont déjà disparu (les deux derniers locuteurs du pukina, qui vivaient à Puno, se sont éteints dans les années 2000, leurs familles passant à l’aymara et à l’espagnol)[3]. La variété d’Incahuasi-Cañaris, intelligible avec la variété cajamarca, s’étend au nord-est dans les districts andins de Incahuasi et de Cañaris (Lambayeque) et à proximité dans les provinces de Cutervo et de Jaén (Cajamarca), ainsi que dans un village éloigné de la province voisine de Huancabamba (Piura)[14]. J.-C. à partir d’un foyer situé dans le centre-sud du Pérou. Les langues autochtones, dont le quechua (13,2 %) et l’aymara (1,8 %), viennent en deuxième et troisième position. Le Pérou est un pays d’Amérique du Sud situé le long de la Cordillère des Andes, sur l’océan Pacifique. Longtemps en effet, l’école a été instrumentalisée pour imposer l’espagnol comme langue dominante, et pour reproduire l’autorité des élites citadines et lettrées. Oui, il y a des declinaisons et des sons que l on n a pas en francais. Le quechua[2] (prononcé en français : /ket.ʃwa/[3],[4] ou /ket.ʃu.wa/[5]) ou quichua (prononcé en français : /kit.ʃwa/[3],[5]) est une famille de langues parlées au Pérou, où il a le statut de langue officielle depuis 1975, ainsi que dans d'autres régions des Andes, du sud de la Colombie au nord-ouest de l'Argentine. Cependant, la … Le quechua (prononcé en français : /ke.ʃɥa/) est une famille de langues parlée au Pérou, où il a le statut de langue officielle depuis 1975, ainsi que dans d’autres régions des Andes, du sud de la Colombie au nord de l’Argentine. Le quechua huanca est employé dans les provinces de Huancayo, Chupaca et Concepción situées dans le département de Junín. Sa variante équatorienne est appelée kichwa, ou quichua. Le quechua ou runasimi (runa=humain; simi=langue) est une langue parlée au Pérou (où il a le statut de langue officielle depuis 1975), ainsi que dans d'autres régions des Andes, depuis le sud de la Colombie jusqu'au nord de l'Argentine. Les Quechuas susceptibles de provenir d'une petite région du plateau andine en Pérou Du Sud. Comment ajouter mes sources ? La culture quechua descend en ligne droite de la société Inca.Toujours très vivante dans les régions andines du Pérou, elle se traduit par un art du textile, par des rites syncrétiques souvent caractérisés par l’usage de la feuille de coca par les chamans, mais aussi par une langue très riche. Environ 13% de la population le parle, principalement dans les régions montagneuses du centre et du sud du Pérou. Dans cet article nous allons parler du quechua. César Ferreira et Eduardo Dargent-Chamot. L'Empire Inca a prospéré dans ce qui est aujourd'hui le Pérou de 1438 à 1533 AD. Quechua vers le bas de protoquechua, un langue pré-Inca qui était parlée sur la côte et sierra ancienne centrale Pérou et au sud élargi. Avoir su lors de mon passage… Petit rappel : le Quechua est la 2e langue officielle du Pérou depuis 1975 où elle est parlée par environ 4 millions de personnes. Le quechua ou quichua est une famille de langues parlées au Pérou, où il a le statut de langue officielle depuis 1975, ainsi que dans d'autres régions des Andes, du sud de la Colombie au nord-ouest de l'Argentine. Huq kutikama! Dans les montagnes la plupart des indiens sont bilingues, l'espagnol étant leur seconde langue. Elle est l’une des langues officielles du Pérou, pays où le quechua est le plus répandu, mais est également parlée dans toute la région andine, du sud de la Colombie au nord de l’Argentine, en Bolivie et en Equateur. Les langues autochtones, dont le quechua (13,2 %) et l'aymara (1,8 %), viennent en deuxième et troisième position. Cependant, les locuteurs bilingues (également hispanophones), qui ont souvent appris à écrire en espagnol, ont tendance à noter cinq voyelles comme dans cette dernière langue (ils noteront tantôt i, tantôt e là où les trivocalistes préconisent l'usage unique de i, et tantôt u, tantôt o, là où les trivocalistes préconisent de n'utiliser que u). Le quechua est particulièrement riche et nuancé pour exprimer l'implication du sujet dans les processus exprimés, et notamment les modalités de sa connaissance desdits procès (l'évidentialité). Voir toutes les cartes De plus en plus d'écarts de richesse. La langue officielle la plus répandue au Pérou est l’espagnol, appelé aussi castillan qui est aussi la langue maternelle de 80,2 % de la population et la lingua franca de la société péruvienne. Les langues au Pérou regroupent l’ensemble des langues, qu’elles soient autochtones ou allochtones, du Pérou. Durant le Ier millénaire apr. Au sud, dans le département de Lima, deux dialectes de la famille Quechua II partagent leur superficie avec les variétés de la famille Quechua I de la province de Yauyos : l’un est situé dans le district de Laraos et le second au sud de la province[14]. Il est généralement admis que, d'un point de vue phonologique, les locuteurs totalement quechuaphones ne distinguent que trois voyelles ([a], [i] et [u]). Les populations Quechua qui habitent un des quartiers Andes plantes qui occupe plusieurs États d'Amérique du Sud comme Pérou, Bolivie et equateur. Le quechua (prononcé en français : /ket.ʃwa/ ou /ket.ʃu.wa/ ) ou quichua (prononcé en français : /kit.ʃwa/ ) est une famille de langues parlées au Pérou, où il a le statut de langue officielle depuis 1975, ainsi que dans d'autres régions des Andes, du sud de la Colombie au nord-ouest de l'Argentine. Le quechua était la lingua franca de la civilisation inca (mais non sa langue officielle, laquelle était l'aymara). Selon des estimations, il existe une cinquantaine de langues qui cohabitent dans le territoire péruvien. Le quechua est une langue agglutinante, exclusivement suffixante. Si il y en a d'autres bien entendu et spécialement en zones amazoniennes. Sa variante équatorienne est appelée kichwa, ou quichua. Quechua is the second language of Peru, in terms of number of speakers. L'opinion la plus couramment admise aujourd'hui parmi les universitaires préconise donc de limiter à trois voyelles la transcription de cette langue, afin d'éviter la multiplication inutile de variantes de graphies selon les dialectes et les transcriptions. Photo : Pedro Szekely, Wikipédia Pérou, un pays de traditions, un pays moderne, un pays unique. Le 12 décembre 2016 marquait le début à la radio et à la télévision publique péruviennes du premier journal entièrement réalisé en quechua, une langue indigène. N'en déplaise à Décathlon, le quechua a commencé à être parlé au Pérou bien avant l'invention du sac à dos. Cependant, elle tend à disparaître petit à petit. Sa variante équatorienne est appelée kichwa, ou quichua. Entre un et deux millions d'entre eux ne parlent pas du tout l'espagnol. Série dérivée autour d'un personnage secondaire. Quechua (/ ˈ k ɛ tʃ u ə /, US also / ˈ k ɛ tʃ w ɑː /; Spanish: ), usually called Runasimi ("people's language") in Quechuan languages, is an indigenous language family spoken by the Quechua peoples, primarily living in the Peruvian Andes. Le quechua est la deuxième langue la plus répandue au Pérou et la langue maternelle la plus parlée. En raison de sa grande extension, il existe des variétés géographiques qui présentent des différences qui rendent difficile l'intercompréhension de ses locuteurs. On distingue deux grands ensembles dialectaux, habituellement appelés Machu Picchu, Pérou. Quelques mots d'origine quechua se sont introduits en français par l'intermédiaire de l'espagnol, notamment alpaga, condor, coca, guano, lama, pampa, puma, quinoa, et vigogne. Dans les montagnes la plupart des indiens sont bilingues, l'espagnol étant leur seconde langue. Ce que l’on appelle communément « le quechua » correspond à un ensemble de dialectes assez diversifié, voire à une famille de langues dont la linguistique historique fait remonter la première expansion à la seconde moitié du 1er millénaire ap. Depuis une vingtaine d’années au Pérou, la réforme d’Education Interculturelle Bilingue (EIB) tente d’intégrer les langues natives dans les salles de classe, en plus de l’espagnol. Sa capitale est Lima. L'espagnol est la langue officielle du Pérou. Ce sont les gens qui donnent vie à une langue, et non les lois. Langues au Pérou. Il en est de même pour l'aymara. Langue perou quechua. Et n'en déplaise aux orangs-outangs, les langues natives sont elles aussi en voie d'extinction, sauvons-les. Pérou. Quechua: quelques mots et phrases à connaître. C'est pour promouvoir les langues autochtones que, le 29 juillet 2001, le président du Pérou, Alejandro Toledo (un Quechua), a annoncé l'introduction à titre «optionnel» de l'enseignement des deux langues de l'ancien empire inca, le quechua et l'aymara, dans le système d'éducation de son pays. Sa capitale est Lima. Les Incas furent les dirigeants du plus grand empire américain.Vers la fin du XIVe siècle l'empire commença à s'étendre de sa région initiale dans la région de Cuzco région sud des montagnes Andines d'Amérique du Sud.Elle se termina brutalement avec l'invasion espagnole dirigée par Francisco Pizarro en 1532.. Le quechua dit « normalisé Â» a trois voyelles : /i/, /a/ et /u/, généralement réalisée [æ], [ɪ], [ʊ]. Le quechua est d'ailleurs la langue autochtone la plus pratiquée. Selon des estimations, il existe une cinquantaine de langues qui cohabitent dans le territoire péruvien. Dans les Andes péruviennes sont principalement parlées les variétés de la famille Quechua I. Elles forment un continuum dialectal réparti entre les départements de Áncash et Huánuco au nord, et ceux de Junín, Huancavelica et Ica au sud, incluant les départements de Pasco et Lima. En raison de sa grande extension, il existe des variétés géographiques qui présentent des différences qui rendent difficile l'intercompréhension de ses locuteurs. Elles sont parlées dans les régions reculées de la forêt amazonienne et dans la région des Andes. Une grande partie des langues andines étaient parlées dans les régions côtières et andines du Nord du pays, mais elles disparurent au cours du XIXe siècle lorsque les populations concernées furent scolarisées en espagnol. Au Pérou, il y a eu plus de 69 000 morts ou disparitions entre 1980 et 2000. Quechua has been spoken in Perú since it became the unifying language of the Inca Empire 600 years ago. Le dialecte le plus parlé dans ces régions est le quechua ancash, employé dans l’extrême nord (Áncash et le nord-ouest de Huánuco). On note aussi la présence de quelques rares locuteurs au Brésil et … Lliw runakunam nacesqanchikmantapacha libre kanchik, lliw derechonchikpipas iguallataqmi kanchik. Machu Picchu, Pérou. Trivocalistes et pentavocalistes sont généralement d'accord pour admettre que ces variantes sont des allophones et ne sont donc pas porteuses de sens. Voir toutes les cartes De plus en plus d'écarts de richesse. Avec la conquête du Pérou par les Incas au XIVe siècle, le quechua est devenu la langue officielle du Pérou. Selon des estimations, il existe une cinquantaine de langues qui cohabitent dans le territoire péruvien. Le mot quechua possède d’ailleurs deux significations, puisqu’il désigne aussi bien le nom d’une population du Pérou (remontant à l’époque précolombienne installée à plus de 2000 m d’altitude au- dessus du niveau de la mer, une ethnie qui peuple ces zones reculées de la cordillère des Andes), mais aussi la langue de l’ancien Empire inca appelée runa simi. Il compte environ dix millions de locuteurs[6], dont un million et demi en Équateur[7], plus de quatre millions au Pérou[8] et près de trois millions en Bolivie[9], tout en étant également parlé localement au nord du Chili[1]. Elle est l’une des langues officielles du Pérou, pays où le quechua est le plus répandu, mais est également parlée dans toute la région andine, du sud de la Colombie au nord de l’Argentine, en Bolivie et en Equateur. ... Langue parlée au Pérou. standard (OHCHR). Quechua Echanges de langues - Pratiquer et apprendre les langues avec des partneraires linguistiques 〔 100% Gratuit〕 〔 Dans 250 pays〕 〔 Plus de 200 langues〕 Le quechua est la langue indigène la plus répandue sur le continent américain avec près de 10 millions de locuteurs. This video is all about Quechua - a family of closely related dialects in Peru, Bolivia, Ecuador, Colombia, and Argentina. La langue quechua [ISO : qui] est parlée en Équateur, au Pérou, en Bolivie, en Argentine, en Colombie, au Brésil et au Chili. Cette langue comprend une multitude de dialectes, répartis en deux groupes : le chinchay méridional (où l’on trouve le cuzqueno-bolivien, le quechua d’Ayacucho et celui du Nord Argentine) et le waywash ou Quechua I, parlés dans les régions du centre du Pérou. La première personne du pluriel est dédoublée en « nous inclusif Â» (nous, y compris toi) et « nous exclusif Â» (nous, mais pas toi). Le quechua est la langue indigène la plus répandue sur le continent américain avec près de 10 millions de locuteurs. Cela signifie-t-il qu'il n'y en a pas d'autres parlées sur le territoire. Le quechua est une langue native du Pérou (parfois aussi appelée langue indigène). Aucun de ces suffixes n'est obligatoirement présent, la base nominale nue représente le cas nominatif. L'extension territoriale actuelle du quechua est due au fait qu'il a été promu au rang de lengua general par la couronne espagnole. Selon le linguiste Nicholas Ostler, le quechua est devenu la langue impériale des Incas après l'annexion des territoires des Chinchas sous le règne de Pachacutec[10]. Durant les générations suivantes, la langue s'est propagée dans une grande partie de l'empire inca grandissant, soit par une politique de colonisation[11], soit comme le rapportait l'historien jésuite Blas Valera (en) en éduquant directement à Cusco les héritiers des territoires vassalisés, lesquels devaient en retour transmettre le quechua à leur descendance[12]. Le quechua est la deuxième langue la plus répandue au Pérou et la langue maternelle la plus parlée. La culture quechua descend en ligne droite de la société Inca.Toujours très vivante dans les régions andines du Pérou, elle se traduit par un art du textile, par des rites syncrétiques souvent caractérisés par l’usage de la feuille de coca par les chamans, mais aussi par une langue très riche. Par ailleurs, un grand nombre de langues subsistent jusqu’à nos jours dans la région amazonienne, dont les plus importantes sont l'ashánika et l'aguaruna. D'autres langues amérindiennes y sont aussi parlées, mais leurs locuteurs sont beaucoup moins nombreux et plusieurs de ces langues sont en voie de disparition, au profit de l'espagnol. Cependant, la … Le genre grammatical est inconnu en quechua, de même que les articles définis ou indéfinis, et l’opposition singulier/pluriel est moins systématiquement utilisée que dans les langues indo-européennes. Entre un et deux millions d'entre eux ne parlent pas du tout l'espagnol. Parlé en Argentine, en Bolivie, au Brésil, au Chili, en Colombie, en Équateur et au Pérou - territoire doù il est originaire - il est la troisième langue la plus parlée en Amérique du Sud après lespagnol et le portugais. Une fois n'en est pas une. C’est la langue des institutions publiques, des échanges commerciaux, et celle qui est communément la plus acceptée dans tout le pays. Enfin, elle néglige le fait que le quechua contemporain fait des emprunts de vocabulaire à la langue espagnole — qui, elle, fait sans l'ombre d'un doute appel à cinq voyelles. Llapa runan kay pachapi paqarin qispisqa, libre flisqa, allin kawsaypi, chaninchasqa kawsaypi kananpaq, yuyayniyuq, yachayniyuq runa kasqanman hina. Au niveau culturel, le Pérou présente une grande diversité linguistique. Il voulait raconter les matchs de l’équipe du Pérou à travers la radio. Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références Â». Pour ce qui est du type de quechua... Il est principalement parle en Equateur, Perou et Bolivie. Au niveau culturel, le Pérou présente une grande diversité linguistique. L'espagnol est la langue officielle du Pérou. Elle représente 13,21 % de la population, soit 3 millions de personnes. Quechua. quechua: 7 lettres: Codycross Londres Groupe 487 Grille 3. It was the official language of the Inca Empire, who used a system of knotted strings known as quipu to send messages. Il est bordé par l’Équateur, la Colombie, le Brésil, la Bolivie et le Chili.Il est le 3 e plus grand pays du sous-continent. En Bolivie, le Quechua est parlé dans les régions de Potosí, Sucre et Cochabamba. Photo : Pedro Szekely, Wikipédia La langue officielle la plus répandue au Pérou est l’espagnol, appelé aussi castillan qui est aussi la langue maternelle de 80,2 % de la population et la lingua franca de la société péruvienne. Voici une liste non exhaustive des langues autochtones disparues au XXe siècle ou en voie de disparition. Llapa runamasinwantaqmi wawqintin hina munanakunan. Durant plus de quatre siècles, les cultures autochtones ne sont pas perçues comme des civilisations (pas même par leurs porteurs) mais comme des us, coutumes et superstitions de « sauvages païens Â» : le christianisme et la langue espagnole s’imposent comme les seules clefs pouvant ouvrir les portes de l’ascension sociale[2]. Statistics vary, but the number of Quechua speakers in Perú is estimated at four and a half million, approximately 19 percent of the total population. Elle présente aussi l'inconvénient de rendre caducs de nombreux ouvrages (dictionnaires, grammaires, anthologies…) rédigés avec l'orthographe pentavocaliste. Utilisateurs d'un service de transport. (Ethnologue assigns separate language codes to more than 25 varieties of Quechua … Apparemment, la ville organise gratuitement des cours de Quechua chaque dimanche sur la Place d’Armes! À l’ouest, le quechua cajamarca est utilisé dans les environs de la ville de Cajamarca, dans des localités telles que Chetilla et Porcón. Jugé gênant depuis la colonisation espagnole, le quechua n’a en effet jamais bénéficié vraiment du statut de langue officielle du Pérou ni de l’enseignement obligatoire que ce statut implique, d’où ce manque de textes d’enseignement et d’écoles. Le nord : l’Équateur, la Colombie et le Loreto, Le mot peut aussi s'écrire en français avec un accent aigu (, International Journal of the Sociology of Language, Беларуская (тарашкевіца)‎, Srpskohrvatski / српскохрватски, Trésor de la langue française informatisé, Centre national de ressources textuelles et lexicales, Orthographe et prononciation en français, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Quechua&oldid=178746053, Article contenant un appel à traduction en anglais, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Langues/Articles liés directement, Portail:Amérique précolombienne/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme en, le « r Â» quechua est roulé comme « Ã  l'espagnole Â», le « ll Â» se prononce « Ã  l'espagnole Â», ou comme « gl Â» en italien (« l Â» mouillé, dans, le « p' Â», le « t' Â» et le « ch' Â» sont des « p Â», « t Â» et « ch Â». Le nom est constitué d'une base à laquelle viennent s’ajouter, toujours dans cet ordre, une série de suffixes possessifs, la marque de pluriel -kuna, puis en dernier les marques casuelles (le tout éventuellement suivi d'un enclitique). Cependant, elles ont fini par disparaître au profit de l'espagnol castillan. La constitution péruvienne (article 48) reconnaît le quechua comme langue officielle dans les zones où il est prédominant, ce qui correspond essentiellement, au Pérou, à l'intégralité de la zone de la Sierra ou des Andes péruviennes, mais l'espagnol et plusieurs langues amazoniennes sont aussi influencés par celui-ci. • Yachakuqkunapa Simi Qullqa: dictionnaire quechua illustré & quechua-espagnol (Lima, Pérou) • Chawpi Qichwa vocabulario pedagógico de la lengua originaria quechua central, in Ministerio de Educación, Perú (2020) • Runasimi-kastillanu-inlis llamkaymanaq qullqa: dictionnaire quechua-espagnol-anglais, par Clodoaldo Soto Ruíz (2012) Lingua franca de l’empire inca, aujourd’hui langue officielle du Pérou, de la Bolivie et de l’Équateur conjointement avec l’espagnol, langue native la plus répandue en Amérique et même seule langue de communication dans certaines communautés rurales, le quechua mérite certainement qu’on en parle davantage sur Voyage Pérou. Le Pérou est un pays qui rassemble différentes ethnies, c’est pourquoi vous pourrez entendre plusieurs langues et dialectes au cours de votre voyage. Quechua se développe de la culture Caral à Lima pour s’étendre plus tard à certains groupes ethniques tels que Chavín, Lima, Moche Wari et Nazca; au sud, les K’anas, Chunpiwillkas, Qanchis, Ayarmakas et autres. La dernière modification de cette page a été faite le 7 janvier 2021 à 13:24. La langue officielle la plus répandue au Pérou est l'espagnol, appelé aussi castillan qui est aussi la langue maternelle de 80,2 % de la population et la lingua franca de la société péruvienne. Le quechua est d'ailleurs la langue autochtone la plus pratiquée. Franchement, chapeau pour l’initiative! Cette position reste cependant contestée par beaucoup d'autochtones, lesquels la jugent paradoxalement intellectualisante et déconnectée de la réalité (paradoxe, puisque le système phonologique du quechua se réduit à trois voyelles; mais ce paradoxe s'explique par la prégnance des modèles hérités de la colonisation). Quechua is an Amerind language with about 8 million native speakers who live primarily in the Andes mountains of Bolivia, Peru, Ecuador, Colombia and Argentina. Entre le sud-ouest de la Colombie, l’Équateur et l’extrémité nord de l’Amazonie péruvienne prédomine la variante du quechua appelée kichwa. La constitution péruvienne (article 48) reconnaît le quechua comme langue officielle dans les zones où il est prédominant, ce qui correspond essentiellement, au Pérou, à l'intégralité de la zone de la Sierra ou des Andes péruviennes, mais l'espagnol et plusieurs langues amazoniennes sont aussi influencés par celui-ci. Lingua franca de l’empire inca, aujourd’hui langue officielle du Pérou, de la Bolivie et de l’Équateur conjointement avec l’espagnol, langue native la plus répandue en Amérique et même seule langue de communication dans certaines communautés rurales, le quechua mérite certainement qu’on en parle davantage sur Voyage Pérou. Quechua is the second language of Peru, in terms of number of speakers. As the most widely spoken autochthonous language of Perú, it is considered to be an official language along with Spanish. Tous ces facteurs ont provoqué une réduction du nombre des langues à 150, lesquelles se trouvent pour la plupart en voie de disparition. La capitale de la Guyane française. Aujourd'hui, les seules langues anciennes qui persistent sont le quechua, l'aymara, le kaqaru, l'aguaruna et le kawki. image. L’espagnol est la langue officielle du Pérou, et la seule enseignée à l’école. Elles se manifestent pour des raisons de physique articulatoire, en présence des consonnes dites uvulaires ou post-vélaires, mais pratiquement pas dans d'autres cas. Quechua . On sait aujourd’hui que le nombre des langues autrefois employées au Pérou dépassait largement 300, voire 700 selon le chroniqueur José de Acosta[1]. Le Pérou est un pays qui rassemble différentes ethnies, c’est pourquoi vous pourrez entendre plusieurs langues et dialectes au cours de votre voyage. L’espagnol est la langue officielle du Pérou, et la seule enseignée à l’école. La dernière modification de cette page a été faite le 13 janvier 2021 à 11:39. Deux mille ans après sa création, la langue du légendaire Empire Inca est encore parlée par 8 millions de personnes, héritières dune langue historique qui a joué un rôle fondamental dans la formation de lune des plus importantes civilisations du monde. Denise Arnold, Sabine Dedenbach-Salazar, Juan de Dios Yapita et Ricardo López, Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Langues_au_Pérou&oldid=178523920, Article manquant de références depuis septembre 2010, Article manquant de références/Liste complète, Portail:Langues/Articles liés directement, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Langues et idiomes de l'ancien Pérou Le Pérou a actuellement 3 langues officielles: l'Espagnol, le Quechua et l'Aymara. Langue . Cette langue comprend une multitude de dialectes, répartis en deux groupes : le chinchay méridional (où l’on trouve le cuzqueno-bolivien, le quechua d’Ayacucho et celui du Nord Argentine) et le waywash ou Quechua I, parlés dans les régions du centre du Pérou. Que parle-t-on au Pérou ? (Ethnologue assigns separate language codes to more than 25 varieties of Quechua … Cette variante s’étend de régions discrètes des départements de Nariño, Putumayo et Cauca (Colombie) jusqu’aux versants nordiques du fleuve Amazone dans le département de Loreto (Pérou), passant au travers d’une grande partie de la sierra équatorienne et de l’Oriente. This video is all about Quechua - a family of closely related dialects in Peru, Bolivia, Ecuador, Colombia, and Argentina. Aucune langue ne peut être défendue par la loi, et encore moins dans un pays comme le Pérou, qui n’a ni textes ni assez de professeurs pour diffuser cette langue. Ils ont formé le ethnie plus important que 'Impero Inca de sorte que leur langue Il s'est imposé comme la langue officielle de l'empire. image. Il est parlé par environ 13 pour cent de la population, principalement dans les régions montagneuses du centre et du sud du Pérou.

Déesse Vénus Pouvoir, Messi à La Mecque, Maison à Vendre Chez Notaire à Châteaulin, Salaire 1900 Net Combien Au Chômage, Liz Kingsman Imdb, Quartier à éviter Saint-brieuc, Gifi Remboursement Achat En Magasin,